InfoSyndicaas #5

Un accord de télétravail enfin signé !

Après plus d’un an d’attente (La Direction attendait les directives CAsa pour ouvrir les négociations !) et à l’issue de 8 réunions d’échanges parfois mouvementées, nous sommes arrivés à un consensus.
Difficile en effet de parler d’une véritable négociation au regard du cadrage donné et du peu de souplesse accordée.

A lire dans ce nouveau numéro #5 :

Les avancées

Nos propositions et attentes d’amélioration

Infos santé et pratique

Compte rendu flash de la réunion extraordinaire du 25 nov. 2020

Jusqu’à l’année dernière, nous avions un dialogue social basé sur une confiance réciproque, un véritable dialogue social qui était un levier de performance pour tous.

On nous a toujours donné la possibilité et les moyens de trouver ensemble des solutions. « Ensemble », car c’est un véritable jeu collectif qui avait pour seule ambition de permettre une meilleure cohésion au sein de notre entreprise et surtout de développer un sentiment d’appartenance…

Dégradation du dialogue social et négociations déloyales

Nous nous opposons à ce chantage indigne de notre entreprise

Dégradation du dialogue social

Notamment lié au contexte COVID :
• Télétravail
• Frais liés aux équipements
• etc.

Négociations déloyales : une sanction à la non-signature

• Déjà appliquée pour l’accord PEPA
• Ce sont aujourd’hui les NAO qui sont visées

Demande des organisations syndicales à notre Directeur Général

Bonjour,
Suite à la demande de l’intersyndicale au niveau groupe Crédit Agricole SA adressée à Philippe Brassac et Bénédicte Chrétien, l’intégralité des organisations syndicales de Crédit Agricole Assurances Solutions
demande :


Que l’ensemble des salariés de CAAS qui le souhaitent, sur l’ensemble du territoire français, pour les zones d’alerte maximale ou zones d’alerte renforcée, puissent exercer leur activité professionnelle en travail à distance / télétravail à 100 %, à partir de ce jour et jusqu’à la fin des alertes.


Nous vous remercions pour l’attention portée à cette demande et pour la réactivité de mise en œuvre dans l’intérêt bien compris de nos collègues,
Bien cordialement.

Notre préoccupation, depuis l’avénement de CAAS, votre pouvoir d’achat.

Vos élus interSyndiCaaS n’ont eu de cesse depuis la création de CAAS en 2017 de défendre et de soutenir votre pouvoir d’achat via des revendications très concrètes (budget des Œuvres Sociales, Complémentaire Santé, Surcomplémentaire Santé, Intéressement, …).

Nous pourrions vous faire aujourd’hui de belles promesses, mais nous préférons le concret !

Devant la fermeté et l’obstination de la Direction à refuser chaque année nos demandes d’augmentations collectives, nous nous sommes concentrés sur des rémunérations périphériques comme les allocations du Comité d’Entreprise, la complémentaire Santé (et la volonté de réduire le reste à charge) ou un intéressement au plafond chaque année.
Lire la suite

Points les déménagements DROP V2

Enfin des avancées…

Comme nous vous l’avions annoncé dans notre dernière communication, le projet de réaménagement de la direction prévoyait de tout centraliser sur le site de République. Y voyant une surconcentration des salariés et in fine, une dégradation de nos conditions de travail, votre CHSCT (composé uniquement d’élus de l’InterSyndiCAAS) a fait une contre-proposition. Rejetée dans sa globalité, nous avons fait remonter ce point à la Direction de CAA via le Comité d’Entreprise. Vos élus InterSyndiCAAS, Vaisonnais et Parisiens nous ont appuyé vis à vis de la direction afin que le dossier soit étudié de manière plus …professionnelle.

Continuer la lecture

Des promesses… nos revendications, nos résultats.

Des promesses…
Gardons les pieds sur terre : halte à la surenchère !

EN PLEINE RESPONSABILITE, CE QUE NOUS NE DEMANDONS PAS :

Une prime exceptionnelle de 2 000 €

Une enveloppe d’augmentation de 2,2 %

Pourquoi ? Parce que cela représente environ 6 M€ pour cette seule mesure chargée.

Pourquoi ? Parce que cela représente environ 3 M€ chargés socialement.

9 millions environ pour ces 2 mesures !!!
A titre de comparaison, l’an dernier la Direction a « lâché » près de 2 millions. Cessons la surenchère à des fins bassement électoralistes !!!

Continuer la lecture